Comment fabriquons-nous un puzzle ?

Coup d’œil sur les choix d’un puzzle, depuis sa création jusqu’à sa commercialisation, en passant par l’idée, le dessin et/ou la photo et la fabrication.

Agences photographiques

Les photos des puzzles de Jumbo proviennent d’agences photographiques. De nombreux photographes travaillant pour ces agences, elles possèdent un choix énorme de photos. Jumbo se rend de temps en temps dans ces agences afin d’y acheter de nouvelles photos pour sa collection de puzzles. Les photos choisies arrivent chez un lithographe qui les scannera afin d’être imprimées par la suite.

Titre et numéro

Chaque photo choisie se voit attribuée un titre et un numéro d’article afin d’être unique  dans la collection. Ce titre sera également traduit dans les langues des pays qui commercialiseront le puzzle. Par exemple, le puzzle « De dierentuin » (en néerlandais) s’intitulera « Le zoo » en français.

Les dessins comptent en grande partie dans notre collection

Nous recevons par exemple des dessins de Disney mais certains sont spécialement réalisés pour Jumbo.  L’un des dessinateurs les mieux vendu de Jumbo est Jan van Haasteren.

Jan van Haasteren

Jan dessine depuis de nombreuses années déjà pour Jumbo. Pour les sujets de ses illustrations, il se met autour de la table avec les équipes de Jumbo afin de trouver des situations dans lesquelles il se passe plein de choses amusantes. Pensez à un mariage, un aéroport ou un jardin zoologique ! Jan en réalise un grand dessin rempli de détails désopilants. Auparavant, Jumbo lui donne les dimensions du puzzle qui sera réalisé car il existe des puzzles de 500, 1000, 1500, 2000, 3000 ou 5000 pièces.  Sans oublier les puzzles enfants qui vont de 4 à 150 pièces.  Jan dessine 3 puzzles par an pour Jumbo ce qui fait qu’il y en a une trentaine dans notre collection.

D’abord au crayon puis à l’encre

Jan van Haasteren commence son travail par la réalisation d’une esquisse au crayon qu’il recouvre ensuite soigneusement à l’encre. Ce dessin en noir et banc est ensuite attentivement examiné et approuvé.  Certaines modifications peuvent parfois y être apposées.

Mise en couleurs et digitalisation

Jan colorie son dessin et l’envoie chez l’imprimeur. Le dessin y est photographié et digitalisé afin d’en faire un puzzle. L’emballage est également défini dans l’ordinateur.

L’impression

On réalise d’abord une épreuve afin de vérifier que toutes les couleurs d’origine sont respectées. Le tout est ensuite reproduit sur des films afin d’être imprimé.  Les impressions partiront finalement vers l’usine où elles seront stockées en magasin jusqu’à la réalisation du puzzle.

La fabrication

Notre usine se trouve à Medemblik. C’est là, à la Nederlandse Spellenfabriek (NSF), que sont également produits la plupart de nos jeux. Les impressions de nos puzzles y sont livrées et stockées. Lorsque l’on décide de produire un puzzle de Jan van Haasteren, on va en chercher l’impression au magasin.

Collage

Les dessins imprimés de Jan van Haasteren sont collés sur du carton bleu. Ces plaques de carton doivent sécher pendant 3 jours afin que toute l’humidité de la colle disparaisse.

Découpage des pièces

Entretemps, les boîtes et les couvercles blancs sont construits sur mesure via une machine spéciale. Lorsque les plaques sont sèches, elles sont envoyées vers la machine à découper. Les formes du puzzle sont obtenues par une machine constituée d’un bloc de lames correspondant à la découpe souhaitée qui presse la plaque. Ce processus est très rapide et divise les plaques en 500 pièces ou plus.

Encore entier

Lorsqu’elles sortent de la machine, les plaques sont encore entières, elles ne sont pas « en morceaux » et ressemblent à des puzzles déjà réalisés.  Ces plaques prédécoupées sont empilées sur des palettes et à nouveau placées en magasin jusqu’à la production du puzzle.

Emporte pièces

L’usine possède un tas d’emporte pièces munies également de découpes différentes. Ces lames se trouvent dans un bloc qui, par un grand coup, transforme notre plaque en puzzle de 100 ou même 1000 pièces.

Rassembler tous les éléments

Le jour où le puzzle est produit, les boîtes et les couvercles construits sur mesure, les étiquettes ainsi que les puzzles prédécoupés rejoignent la ligne de production.

Morceler les puzzles

Les plaques passent par différentes machines via des tapis roulants pour terminer leurs courses dans les boîtes. Au début de la chaine on trouve un ouvrier, placé sur une sorte de petite tour, qui fait glisser les plaques, une par une, dans la machine qui la scindera. Cette machine morcèle prudemment les plaques en petites pièces qui seront automatiquement placées dans un sachet.

Un malin sachet de puzzles

Le sac en plastique doit être hermétique afin de ne perdre aucune pièce.  Le sachet est pourvu de petits trous servant évacuer l’air excédentaire et la poussière due au découpage.

Les étiquettes

Les étiquettes reprenant le modèle, le titre, le nombre de pièces et le logo de Jumbo sont automatiquement collées sur les couvercles.

L’emballage

Les boîtes progressent lentement sur un tapis roulant.  Les sachets contenant les pièces du puzzle sont placés manuellement dans les boîtes. On y rajoute parfois un dépliant reprenant d’autres puzzles de la collection et systématiquement le certificat de garantie.  Pour terminer, on place le couvercle sur la boîte.

Les boîtes passent ensuite par un tunnel où elles seront directement filmées. Lorsque 6 boîtes sont prêtes, elles sont automatiquement empilées les unes sur les autres et sont rangées dans une caisse en carton brun. Chaque caisse est fermée et se voit attribuer un numéro qui permettra d’identifier son contenu. Ces caisses repartent ensuite vers le magasin dans l’attente d’une commande.

Le magasin est rempli de puzzles. En début d’année un peu moins mais il se rempli au fur et à mesure dans le courant de l’année. On travaille toute l’année afin d’avoir des puzzles en suffisance pour décembre, le mois de Saint-Nicolas et de Noël où Jumbo a besoin d’un stock d’un million de puzzles.

Des camions entiers sillonnent les routes pour livrer les puzzles commandés dans les magasins. Certaines commandes pour l’étranger partent par bateau.
Si vous commandez un puzzle (car il n’est pas de stock) au magasin, Jumbo fera son possible pour le livrer le plus rapidement possible afin que vous puissiez l’avoir au plus vite.

Jumbo a énormément de puzzles différents dans sa collection. Notre collection est tellement étendue que vous ne les trouverez pas tous en magasins. Les magasins ont souvent une vaste sélection de puzzles en stock et sont éventuellement prêts à commander le puzzle de votre choix qui n’est pas repris dans leur gamme.
La collection est sans cesse renouvelée afin de suivre la mode.  Les anciens puzzles sortent de collection et de nouveaux arrivent.

L’esthétique graphique

L’esthétique graphique a évolué au fil du temps. Certaines polices de caractère peuvent, par exemple, devenir vieux-jeu. Si vous faites un tour sur une brocante, vous distinguerez directement un ancien puzzle, non par l’image représentée mais bien par la typographie utilisée. Il est donc nécessaire de relooker, de temps en temps, les boîtes et ce même si le contenu reste génial.

La photo

Il y a très peu de changements dans les puzzles pour adultes. Un paysage de montagnes, un château ou des animaux ne varient guère. Néanmoins certaines photos vieillissent (des personnes dans des vêtements d’époque, de vieilles voitures ou devantures). Ces puzzles sortent de collection.